Abhorash Von Frayer

Aller en bas

Abhorash Von Frayer

Message par Abhorash Von Frayer le Sam 21 Juin - 14:22


Nom : Von Frayer
Prénom : Abhorash

Date de naissance humaine : Il n'y avait pas vraiment de registre des naissances à l'époque.
Date de naissance vampirique : 23 Septembre 39 BC

Compétences : Conditionnement Mental et *j'ai pas encore choisi la deuxième Very Happy*

Avatar : Benedict Cumberbatch






Un légume et une boite en carton qui avance sur un tapis noir. Abhorash plonge ses yeux à travers la vitre qui se trouve en face de lui, le regard perdu vers l'horizon caché derrière les murs de béton de la ville. Il se demande à quelle sauce il va la manger ce soir, ce qu'il allait manger tout de suite et ce qu'il allait garder pour plus tard.
S'il n'aime pas les humains, il doit bien reconnaitre qu'en matière de cuisine l'être humain est très doué. Il y en a pour tous les palais et bien qu'il n'ait pas besoin de se nourrir comme eux, il partage tout de même ce plaisir pour la bonne nourriture.
En plusieurs millénaires d’existence, il a vu toutes les gastronomies, il a gouté à tout, il a tout appris. Il a vu des recettes naitre et disparaitre, parfois il se plait à les recréer mais malheureusement certains produits ont disparus ou alors sont très rares. Qu'importe en ce qui concerne la rareté, il est riche, très riche, trop riche même diront certains.


- 4.95.


Pourtant il fait ses courses lui-même. Un concombre et une boite de préservatifs. 4.95 un prix exorbitant n'est-ce pas ? Tout comme le regard que le lui lance la vieille dame derrière alors que le caissier le regarde avec un léger sourire. Qu'est-ce qu'ils s'imaginent tous les deux ? Le concombre est pour une recette, les préservatifs pour paraitre plus humain. Visiblement c'était un mauvais choix. Allez savoir, parfois il ne comprend pas les réactions humaines.
Abhorash laisse tomber un billet de cinq de sa main, un léger courant d'air le pousse derrière la caisse, obligeant le caissier à se pencher sur le côté en position de levrette pour le ramasser. La scène est trop belle, il a déjà le tableau peint dans la tête.
Le lendemain, le journal local a titré : "Le voleur au concombre s'enfonce". Les policiers ont découvert une scène pour le moins cocasse, un caissier avec un concombre enfoncé si profondément dans le rectum qu'on en voyait le bout dans la gorge, quant à la vieille dame elle était morte étouffé par une demi-douzaine de préservatifs enfoncés dans la gorge. La caisse était complète, il ne manquait rien si ce n'est un concombre après l'inventaire. Concombre qui avait été payé, puisque le tueur avait laissé son billet de cinq sur le sol, juste devant le caissier.





Quelques heures plus tôt, il se rendait au conservatoire. L'orchestre philharmonique de Vienne donnait un concert et ils jouaient du Vivaldi. Von Frayer aimait beaucoup Vivaldi. En tant qu'homme d'abord, ils avaient passer de nombreuses heures à parler tous les deux tard le soir. Parfois il l'aidait même dans ses compositions, parfois ils parlaient simplement du beau temps autour d'une gobelet de vin. Ecouter ce concert allait surement lui rappeler de bons souvenirs.
Pour l'occasion il avait invité une très jolie jeune femme, dont la mère voulait qu'elle se marie avec un riche et beau jeune homme. Abhorash avait les traits du gendre idéal : Gentil, serviable, intelligent, bien élevé, riche et beau. Il faut dire que quand vous avez été à la cours de tous les plus grands Rois, Reines et Empereur d'Europe depuis la quatorze dernier siècles, vous avez acquis de bonnes manières perdus au 21ème siècle qui sont très agréable pour les personnes qui se disent nobles. Quand à sa beauté, bien qu'il possède un teins pâle et des cheveux blancs malgré son jeune âge apparent, il avait un certains charmes et possédait cette lueur de mystère dans les yeux qui faisait craquer n'importe qui, femmes comme hommes.
Ce soir, c'était du Vivaldi donc. Comment refuser une telle soirée pour lui ? Surtout que c'était la mère qui s'était occupée de tout, lui avait juste insisté sur le désire de faire le repas lui-même. Faut dire que la demoiselle en question était à son gout : physiquement bien proportionnée, intelligente avec un légère touche d'humour. Il n'avait qu'une envie c'était de manger cette petite fleure qui se trouvait devant lui et qui s'épanouissait dans ce début d'âge adulte.


Le silence ce fait dans le publique, le chef d'orchestre est en place, il commence à battre la mesure et au premier mouvement de main les quatre saisons occupent la salle du conservatoire. Mais quelque chose dérange le vampire, la musique n'est pas parfaite. Parfois il y a quelques fausses notes. Il cherche du regard d'où cela vient. Le flutiste, ce satané flutiste. Il est jeune, surement son premier concert dans une si grande pièce et le stress l'empêche de bien jouer. Non, sait-il réellement jouer en réalité ? C'est à se poser la question, Abhorash est le seul à remarquer les légères fausses notes, pour lui l'harmonie est brisée, la magie n'opère pas alors que tout le monde autour de lui profite de cette musique. Même son invitée ne remarque rien. Il s'enfonce sur son siège à 6300$ la place, une des plus chères de la pièce mais en même temps la mieux située pour profiter comme il se doit du spectacle.
Il regarde cette femme, elle lui jette un regard du coin de l'oeil et esquisse un léger sourire en coin lui aussi. C'était plus que nécessaire pour qu'il puisse s'amuser avec elle maintenant.

La main droite de la jeune fille remonte sur le bras gauche. Elle caresse sa peau du bout des doigts et remonte jusqu'au cou, elle empêche légèrement la tête en arrière, ferme les yeux, entrouvre la bouche et laisse échapper un léger soupire ponctué d'un gémissement à peine audible alors qu'elle serre sa main gauche sur le bas de sa robe entre les cuisses. Abhorash cesse de la regarder, elle ouvre les yeux comme si elle venait de se réveiller d'un cauchemar, elle ne comprend pas ce qui vient de lui arriver pourtant c'était si bon et elle ne regrette pas, elle est juste gênée. Elle se lève précipitamment, s'excuse et sort du balcon pour aller aux toilettes pour dame. Le vampire lui sourit légèrement, fier de lui.

Quelques secondes plus tard, il se lève à son tour et va la rejoindre à la sortie des toilettes pour l'inviter à aller chez lui. Elle accepte sans demander son reste, faut dire qu'elle n'est plus vraiment capable de penser efficacement et de toute façon, elle ne peut plus rien lui refuser à cette homme.






Abhorash tourne le petit robinet. Le liquide rouge coule dans les tuyaux et termine sa course dans le réceptacle qu'est ce verre à vin qui lui sert de calice de cristal. Lorsque la moitié du verre est remplie, il referme le robinet, laisse tomber les dernières goutes et met le verre entre ses yeux et la lumière de la pièce. Quelques cercles dans l'air sont décrits avec le verre, il observe sa robe, le porte à son nez et le renifle pour en sentir le bouquet puis il porte le Graal à ses lèvres et prend une légèrement gorgée. Un frisson lui parcours le bras.
Puis il revient sur son invité et la viande, découpe un léger morceau qu'il fait tomber dans la poel, dix secondes de chaque côté et le morceau est parfaitement cuit. Il le fait glisser sur le nid de concombre et l'invite à le gouter en lui laissant un léger sourire, elle prend la fourchette d'une main tremblotante et est incapable de piquer le morceau.


- Je vais vous aider si vous le permettez.


Le Von Frayer, pose sa main sur la sienne et pique le morceau avant de le guider vers sa bouche déjà entrouverte. Les lèvres pulpeuses se presse sur la fourchette et il la retire délicatement. Elle mâche une fois, deux fois et avale avant de lancer un délicieux en le regardant. Il lui sourit et prend une serviette pour lui essuyer la tempe gauche, la pauvre a du sang qui coule. Faut dire qu'avec le crâne ouvert, c'était quelque chose d'inévitable. Il venait de lui servir un morceau de son propre morceau, la partie qui gérait la douleur. Bien qu'elle soit actuellement sous de puissants anti douleurs, qui avait comme particularité de ne pas altérer le gout de la viande, il pouvait maintenant la garder pour plus tard. Elle serait parfaite dans la cave à vin et son foie ferait un magnifique tartare, ses cuisses de très bon rôties, quant à ses poumons il les imaginait en de simple steak, peut-être servit à la mère de la jeune femme. En tout cas, une chose était sure, elle serait un parfait diné et bientôt on donnerait une réception dans la demeure d'Abhorash Von Frayer. "Enfin" allait dire beaucoup qui appréciaient tout particulièrement sa cuisine. Si seulement ils savaient.


- Parlez-moi de vous Abhorash.


Lui sourit la femme. Il prit une grande inspiration et lui répondit sur un ton calme, tout en continuant la découpe, prenant parfois une gorgée de sang.


- Vous parlez de moi ? Et bien, ma mère s'appelle Nerfiyi. On vivait très bien ensemble. Un jour, on devait déménager, malheureusement elle a rencontré un homme, membre d'une secte d'extrémistes. Il la battait et...me battait moi aussi. Elle n'a jamais été capable d'envisager de se reconstruire sans lui alors on a subit ses foudres pendant des années. Un jour, j'ai fini par réagir et je me suis défendu alors après on a décidé de prendre la fuite. On changeait d'endroit régulièrement parce qu'on avait peur de le revoir ou de revoir un membre de cette secte de fous. C'est pour cela que j'ai les cheveux blancs maintenant.


Il venait de lui mentir, la seule chose qui était vrai dans cette histoire c'était le nom de sa mère. De toute façon, il pouvait lui faire avaler ce qu'il voulait maintenant.
avatar
Abhorash Von Frayer
Vampire

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013

Feuille de personnage
Epoques traversées:
Naissance:
Alignement:
4/100  (4/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abhorash Von Frayer

Message par Admin le Sam 21 Juin - 14:30

Je valide ta fiche Aborash.
Bon retour ^^

______________________________________________________________________________________________________

avatar
Admin
Administrateur

Messages : 426
Date d'inscription : 03/03/2013

http://shadowslegends.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abhorash Von Frayer

Message par Messalina Iulia Caesarea le Sam 21 Juin - 17:43

Délicieusement psychopathe.
Je sens qu'on va bien s'amuser  Twisted Evil 

______________________________________________________________________________________________________

avatar
Messalina Iulia Caesarea
Vampire

Messages : 897
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de personnage
Epoques traversées: Toutes sauf Age d'Or
Naissance: 13 Juillet 84 BC (étreinte)
Alignement:
10/100  (10/100)

http://shadowslegends.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abhorash Von Frayer

Message par Olothiel Imeliria le Dim 24 Aoû - 16:17

De délicieux tourments !

______________________________________________________________________________________________________

avatar
Olothiel Imeliria
Miss Halloween 2014

Messages : 169
Date d'inscription : 17/08/2014
Age : 38

Feuille de personnage
Epoques traversées: Antiquité mais d'autres suivront!
Naissance: 06/12/67 BC (avant étreinte)
Alignement:
50/100  (50/100)

http://lesportesdeliandre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abhorash Von Frayer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum