Méruniel, Ange du voyage

Aller en bas

Méruniel, Ange du voyage

Message par Méruniel le Sam 24 Mai - 17:52

Prénom : Méruniel
Diminutifs : Mérunè sous forme humaine
Hiérarchie : Ange (Keroubim)


Date de création : A la création du Second Monde
Lieu de naissance : Le Paradis

Signes distinctifs :
Huit tatouages : un cœur sacré sur les fesses, une petite fée sur la hanche, un rosaire sur le dos, un ange sur la cheville gauche, un Orobous (un serpent mordant sa queue) sur le poignet droit, un symbole de méditation sur l'autre poignet, un bracelet de fleur autour de la cheville droite et enfin le plus récent un symbole indien signifiant la puissance sur la nuque. Elle a également un anneau dans le nombril.

Compétences : Voyage + Combat
Avatar : Alyssa Milano
Divers : Double Compte de Selin'Ah
DESCRIPTION PHYSIQUE

Méruniel emprunte de préférence des corps de femme brune, élancée et athlétique. Bien sur elle ne choisie pas son incarnat sur des critères physiques mais si elle peut, elle se sentira plus à l'aise. Vestimentairement, elle est l'anti-thèse de ce que l'on attend des siens. Quelque part cette jeune ange est un peu provocatrice, parfois border-line et souvent Gabriel doit la rappeler à l'ordre. Méruniel porte donc des tenues échancrées ou laissant voir un peu de trop de la chair de son corps d'emprunt. Sa forme angélique est une boule d'énergie tourbillonnante, sous cette forme uniquement dans les jardins du Paradis elle communique par télépathie.
DESCRIPTION MENTALE

Méruniel est débordante d'énergie. D'ailleurs le voyage lui va très bien. Elle ne peut pas rester en place. C'est pour cela qu'elle a souvent la charge de surveiller les nouveaux explorateurs. Méruniel est l'un de ces anges jeunes qui impatientent facilement leurs archanges par leur bizarrerie. Elle flirte bien trop souvent avec le côté obscur et certains soupçonnent que Gabriel la protège un peu trop. Il faut dire qu'elle met du piment dans la vie de ce vieil archange. En résumé, elle est dynamique, excentrique et aime le danger.

VOTRE PERSONNAGE EN SITUATION

C'était ma toute première descente. Jusque là, j'avais seulement pu regarder la Terre depuis les Cieux. C'est beau la Terre de Là-Haut. Une magnifique boule bleue et blanche. Gabriel m'avait seriné beaucoup plus que les recommandations habituelles. Je le sais parce que d'habitude je regardais les autres partir avec une de déception de ne pas avoir été choisie. C'était un peu après la disparition de Moïse. J'avais été affectée à un humain sur le point de naître. Sa destinée était toute tracée. Il allait devenir un grand explorateur pour son peuple mais seulement, il allait mal commencé dans la vie. A peine né, son père serait tué pour une bourse de maigre piécette et sa mère ne survivrait pas à une violente fièvre. Mon travail était donc de faire en sorte que ce petit être atterrisse dans les mains adéquates. A priori, rien de bien compliqué. J'avais juste à suivre les fils du destin. Donc je suis envoyé en bas.  Je m'incarne dans le corps d'une femme lambda et prend possession de ce corps humain aux maintes possibilités. Je découvre la sensation d'avoir des jambes et des mains. Je découvre les sensations et les sens. Tout ça est nouveau pour moi. C'est à la fois grisant et assourdissant. Je chancelle. Je vois l'âme de la femme s'envoler vers le Paradis. Elle y-a gagné sa place en me donnant son corps physique. Je lui fait un signe pataud de la main pour lui dire au revoir et bredouille un merci. Je comprend qu'il va me falloir un temps d'adaptation. Ils auraient pu m'en parler quand même les collègues. Quoiqu'à bien y-réfléchir, ça fait tellement longtemps pour eux qu'ils ont dû oublier. Enfin moi il m'a fallut un bon moi pour m’accommoder du bruit et des odeurs ainsi que pour arriver à utiliser ce corps correctement. Heureusement c'est chaque fois un peu plus facile. Bref.
Où en étais-je ?
Ah oui mon protégé.
J'ai pu assister à sa naissance parce que du coup j'avais noué des relations avec sa mère. Elle était vraiment gentille et riait doucement de toutes mes lacunes. Parfois elle se moquait de mes questions un peu enfantine. Vivre sur Terre c'est complètement différent du Paradis. J'ai découvert la faim et la soif. Le besoin de confort. Et aussi que les corps humains provoquaient de drôle de choses. En tout cas le petit est né. Il était mignon. Son ange gardien est arrivé et lui a posé le pouce au dessus de la lèvre. On s'est regardé et nos cœurs se sont gonflé d'émotion. Comme prévu, sa père fut assassiné quelques jours plus tard. Triste mais inévitable. Quand à sa mère je ne pouvais me résoudre à la voir mourir d'une fièvre sans rien faire. Je savais qu'elle allait mourir. Fallait-il seulement que cela soit ? J'étais rongé par le doute et personne à qui parler. Et oui j'ai douté de Lui. Je ne comprenais pas pourquoi ce petit être devait tout perdre pour tout gagner. Sa mère était si bonne, si aimante avec lui. Je suis allée sur une dune face à la mer et j'ai pleuré. J'ai demandé au Seigneur pourquoi. Je lui ai dit que c'était injuste. N'était-il pas censée être Amour ? Au fur et à mesure que le doute s'implantait la colère montait en moi contre cette destinée tragique. Alors que la résolution d'aller contre les Voies du Seigneur gagnait en moi, Gabriel est apparu à mes côtés. Je le regardais les larmes continuant à dessiner des sillons sur mon visage.

- Pourquoi Gabriel ? Pourquoi ?
- A quel pourquoi veux-tu que je t'aide à répondre Méruniel ?

Mes larmes se tarirent instantanément. Je me levais et commençais à faire les cent pas sur la dune.

- Pourquoi doit-elle mourir ?
- Pourquoi ne devrait-elle pas Méruniel ?

J'avais toujours détesté quand Gabriel me faisais ce coup là. Répondre à ma question par une autre. Je continuais à marcher en rond. Mes méninges tournaient encore et encore. Et c'est alors que je compris. Je ne voulais pas qu'elle meure parce que j'étais attachée à cette humaine. Je ne voulais pas qu'elle meure parce que je l'aimais bien. Je me voilais la face en disant que c'était mieux qu'elle soit là pour son fils. C'était un mensonge. Je m'étais mentis à moi-même et j'avais été à deux-doigts de renier Notre Père.

- Regarde, me dis Gabriel en me montrant les fils du destin. Si elle ne meure pas, son fils n'ira pas dans sa famille d'adoption et ne deviendra pas explorateur. Si elle ne meure pas, cela changera la face du monde. Une simple vie détient la clé de tout un pan de l'avenir Méruniel.

J’acquiesçais. Il avait raison bien sûr mais j'avais tellement mal dans ma poitrine. J'avais du mal à faire respirer mon corps.

- C'est de l'Amour ce que tu ressens Méruniel. Tu es triste et tu as de la peine parce que tu aimes sincèrement cette humaine. Aimer est ce qu'il y-a de plus beau mais c'est dangereux. nombreux sont nos frères qui ont chuter par Amour Méruniel. Souviens-t'en la prochaine fois que le doute t'assaille. Chaque chose à une raison d'être même ce qui nous paraît injuste. Les Voies du Seigneur sont impénétrables mais elles sont justes.

J'accomplis ma mission et je retournais au Paradis, j'avais compris que j'avais encore beaucoup à apprendre mais bien vite j'avais demandé à repartir. trop de chose à découvrir sur cette merveilleuse Terre et ces Humains.
avatar
Méruniel
Ange & Démon

Messages : 233
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Epoques traversées: Toutes sauf Age d'Or
Naissance: Début du Second Monde
Alignement:
75/100  (75/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méruniel, Ange du voyage

Message par Admin le Sam 24 Mai - 19:12

Je t'ai validé Méruniel, ange du voyage.
Bon jeu avec ce nouveau personnage.

______________________________________________________________________________________________________

avatar
Admin
Administrateur

Messages : 426
Date d'inscription : 03/03/2013

http://shadowslegends.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum